retour au menu principal


 
 


De manière générale, le Berger du Caucase possède une nature robuste et des attributs physiques solides. On peut dire qu’il a une santé de fer : comparé à d’autres races de chiens, il est peu sujet aux tares ou maladies génétiques.

Cependant, il se peut qu’il présente quelques fragilités au niveau des articulations. Pour éviter la dysplasie coxo-fémorale (dysplasie de la hanche), ne faites pas courir inutilement votre chiot ni monter les escaliers, ne le fatiguez pas sans raison.

Laissez-le dormir quand il en a besoin
. Ne le faites pas grossir inutilement. : comme disent les " vieux " éleveurs de chiens de bergers : " il faut faire de l'os avant de faire du muscle " ! Une bonne alimentation (surtout pas de restes de table) ainsi que le respect de son rythme de développement sont deux choses importantes pour protéger sa santé.

S'il peut supporter sans problèmes des températures inférieures à zéro dégré (le froid sec lui convient parfaitement, sous abri bien sûr), le Berger du Caucase n'aime pas trop la canicule ni les épisodes de forte chaleur. Laissez-le à l'abri dans une pièce tempérée.

Concernant la reproduction, les femelles sont en général assez prolifiques et il n'est pas rare de voir des portées de dix chiots, voire plus. Si vous vous ennuyez, vous aurez de l'occupation à multiplier les biberons (jour et nuit) et surveiller la croissance des petits jusqu'à leur sevrage !

Enfin, comme la plupart des races géantes, sa longévité est environ d'une dizaine d'années.

 

Page mise à jour le 15 février 2020